Comment se déroule une contre-visite médicale ?

En tant qu'employeur, vous savez trop bien combien vous coûtent les arrêts maladie de vos salariés. Déjà, même quand ils sont malades, vous devez leur verser des indemnités. Ces absences ont des impacts sur la production de l'entreprise. Sans oublier qu'il faudra les remplacer : soit en interne, soit en faisant appel à des intérimaires.

Pourquoi effectuer une contre-visite médicale?

Aussi, quand vous vous demandez si les arrêts ont vraiment raison d'être, il ne faut pas hésiter à vous renseigner sur https://www.mediverif.fr/absenteisme/contre-visite-medicale. Vous apprendrez notamment que ce type de contrôle vise à réduire l'absentéisme au travail et à lutter contre la fraude. Bien sûr, le contrôle médical vous sera facturé. Mais dites-vous qu'en cas de fraude constatée, vous serez gagnant. Ainsi, l'arrêt maladie sera cassé sur le champ, le salarié doit réintégrer son poste au plus vite. En attendant, vous n'êtes plus obligé de lui verser ses indemnités ! Par contre, si vraiment le salarié est malade, vous retrouverez votre confiance en lui !

Un contrôle se passe toujours de la même façon :
  • le médecin se présente au domicile du malade pendant ses heures de présence obligatoire à la maison. Ce sera donc le matin entre 9 et 11 heures ou l'après-midi de 14 à 16 heures
  • il faut que le salarié laisse le médecin l'examiner. À défaut, ce sera considéré comme une fraude
  • à l'issue de l'examen, le médecin rédige un rapport dans lequel il note ses conclusions.